Et si ça venait du ventre ?

11 avril 2022

 

Cet article m’a été inspiré par le livre de Pierre Pallardy

« Il y a parfois des ouvrages qui vous transforment… »

 

 

Le ventre :

 

Depuis l’Antiquité, il est considéré comme le siège de l’âme.
Dans la médecine orientale, le clinique s’organise autour de lui
Véritable symbole de la vie.
Autrefois pudique et intime, aujourd’hui exposé avec fierté.
Placé au centre du corps, reliant ainsi l’homme entre ciel et terre.

Plus rien n’est à prouver quant à la relation entre le cerveau et le ventre,
appelé aussi notre deuxième cerveau…

 

 

Mais pas que :

 

– Il produit à travers l’intestin entre 70 à 85% de nos cellules immunitaires.
– il produit aussi les cellules « interstitielles » qui jouent un grand rôle dans le fonctionnement des muscles et des attaches.
– Il abrite un réseau de neurotransmetteurs (neuromessagers), identiques à ceux du cerveau.

 

 

Quelques astuces pour en prendre soin ?

 

La respiration abdominale,
jusqu’à l’âge de 2 ans, période où l’on prend conscience de son « moi », l’enfant remplit d’air ses poumons et son ventre en même temps,  il les vide instinctivement de la même façon.
En grandissant, les émotions chamboulent tout, «la respiration dite naturelle » disparaît au profit d’une respiration qui ne fait appel qu’aux poumons.
On ne respire plus qu’à moitié…on oublie de respirer par le ventre.
« Nous sommes au coeur du métier de Sophrologue »

 

Pratiquer un sport plaisir,
celui vers lequel vous avez vraiment envie d’aller et non le contraire.
Combien d’entre vous cherchent la motivation! STOP! Ne vous égarez pas…

Votre cerveau, chercher le plaisir et fuit la douleur, c’est une question de survie.
Si vous êtes motivés par la recherche du plaisir, vous serez soutenus par vos deux cerveaux.
Alors trouvez un sport qui vous anime et surtout pas d’obligations!

Ce simple choix, activera votre envie naturelle, équilibrera vos cerveaux et vous offrira du bien être plus, plus, plus…
« comme le chocolat mais sans la crise de foie ».

 

Prendre le temps,
déguster vos aliments, à la clé une digestion facilitée et plus de vitalité à la fin de vos repas.
Encore une technique que nous verrons ensemble, vous verrez ça change tout… je me plais souvent à dire : « rien ne vaut une pâtisserie mangée dans le calme plutôt qu’une salade prise sur le pouce». J’ai évidemment testé pour vous.

 

Tonifier les muscles de votre ventre,
Vous permettra de retrouver une bonne posture, un meilleur maintien.
Pour ce faire, pensez là aussi à bien inspirer/expirer, lors de vos exercices… c’est primordial.
Le Pilate, par exemple est une bonne illustration de l’engagement de vos deux cerveaux,
il demande concentration afin que le mouvement soit précis et calé sur la bonne inspiration.

Cette prise de conscience, sollicite d’avantage les muscles choisis.

 

Les auto massage du ventre,
au fils de ma carrière j’ai pu constater les bienfaits du massage pour aider à dénouer certaines tensions.
alors n’attendez plus, chaque jour, une fois détendu et relâché, commencez par faire 3 inspirations complètes et mettez vous à l’écoute de votre centre.
Puis poser vos mains sur votre ventre…ressentez sa chaleur, venez palpez, massez, libérer vos tensions sans oublier de respirer, c’est un moment de détente que vous vous offrez.

Vous constaterez rapidement qu’il s’assouplit, se dénoue, et votre visage avec…

Comme vous avez pu le comprendre, votre ventre est sacré et précieux.
En prendre soin, est le plus beau des cadeaux !!!

 

 

Ralentissez… écoutez… et surtout prenez soin de lui… de vous…

 

 

Sabrina…